Les présentations.

Je mets mon premier pied sur un tapis de yoga alors que j'habite à Paris, disons que c'était en 2016. . Je cherche à cette époque une activité me permettant de retrouver les sensations vécues durant les nombreuses heures de danse pratiquées depuis mon adolescence. En deux trois clics sur mon téléphone, je télécharge une appli qui me permet une initiation à domicile, entre mon canapé et la cuisine. C'est le coup de foudre !  Très vite, il me faut plus qu'un petit écran à images répétitives, je vais chercher de quoi nourrir ma pratique dans des cours collectifs aux 4 coins de la Capitale. A mesure que je progresse, c'est tout un univers que je n'attendais pas qui s'ouvre à moi: comme un bon intérieur.

Alors que je traverse une période chaotique, trouvant du sens dans la pratique, je sors d'un savasana (relaxation de fin de séance) avec la conviction intime qu'il me faut enseigner le yoga à mon tour. Encouragée par mon entourage, je me lance et m'inscris à une formation à Rishikesh. Super excitant, je vais partir en Inde, me former dans un Ashram et revenir en lévitation! Cela aurait pu se passer comme cela si, une pandémie mondiale n'avait pas eu lieu. Bon, l'avantage c'est qu'au lieu de faire cette formation sur un mode intensif de 25 jours non stop, j'ai le choix de la faire depuis mon appartement, toujours entre la cuisine et le canapé, pendant un an maximum. Je signe! De toute façon je suis confinée comme tout le monde, et je prends cette proposition comme une belle opportunité. Bon, il ne m'a pas fallut longtemps pour me rendre compte du caractère superficiel de cette première formation. Un peu trop léger en terme de contenu, un peu trop figé dans l'approche et pas vraiment inclusive comme façon de faire. Cela aura eu le mérite de faire bosser mon esprit critique et de réaliser deux trois trucs sur les myriades de training proposés aujourd'hui (mais on en parlera ensemble si le sujet t'intéresse). 

Je pars en quête d'une autre formation plus "sérieuse". Aussi, n'ayant plus de raisons de rester à Paris, j'ai en tête de déménager, vivre proche de la mer et poursuivre mon voyage yogique. J'intègre en 2020 l'Ecole Française de Yoga de l'Ouest pour 4 ans de formation (oui il me fallait du solide). Je suis maintenant en 3e année, et m'émerveille de la chance que j'ai d'avoir trouver cette école.

Aujourd'hui, je vis à Vannes où je diffuse ma pratique en cours collectifs, en séances privées (peut être aussi dans chaque mots que j'utilise, chaque gestes que je fais...) et bientôt en ligne :)

A bientôt.

 

 Daphné

🙏

DSC09640.JPG