Les présentations.

Je mets mon premier pied sur un tapis de yoga alors que j'habite à Paris. Je cherche à cette époque une activité me permettant de retrouver les sensations vécues durant les nombreuses heures de danse pratiquées depuis mon adolescence. En deux trois clics sur mon téléphone, je télécharge une appli qui me permet une initiation à domicile, entre mon canapé et la cuisine. C'est le coup de foudre !  Très vite, il me faut plus qu'un petit écran à images répétitives, je vais chercher de quoi nourrir ma pratique dans des cours collectifs aux 4 coins de la Capitale. A mesure que je progresse, c'est tout un univers que je n'attendais pas qui s'ouvre à moi: comme un bon intérieur.


Je poursuis mes découvertes et vis une semaine dans un Ashram Sivananda d'où je reviens un peu chamboulée. Au fur et à mesure, avec plus ou moins d'intensité, mes codes s'écroulent les uns après les autres, les verrous intérieurs sautent et forcément, il me faut plus toujours plus de yoga!


Alors que je traverse une période chaotique, trouvant du réconfort dans la pratique, je sors d'un savasana (relaxation de fin de séance) avec la conviction intime qu'il me faut enseigner le yoga à mon tour. Encouragée par mon entourage, je me lance et m'inscris à un teacher training à Rishikesh. Super excitant, je vais partir en Inde, me faire former dans un Ashram et revenir en lévitation! Cela aurait pu se passer comme cela si, une pandémie mondiale n'avait pas eu lieu. Bon, l'avantage c'est qu'au lieu de faire cette formation sur un mode intensif de 25 jours non stop, j'ai le choix de la faire depuis mon nouvel appartement, toujours entre ma cuisine et le canapé, pendant un an maximum. Je signe! De toute façon je suis confinée comme tout le monde, et je prends cette proposition comme une belle opportunité. Je finalise mon 200YTT certifié Yoga Alliance en 6 mois avec la sensation d'avoir pu prendre le temps d'appréhender philosophie indienne et anatomie (entre autre), des sujets qui me passionnent. 

Ayant néanmoins cette sensation de trop peu, je pars en quête d'une formation qui me permettra d'aller au fond, dans les recoins, de chaque espace encore inexplorés. Aussi, n'ayant plus de raisons de rester à Paris, j'ai en tête de déménager, vivre proche de la mer et poursuivre mon voyage yogique. J'intègre en 2020 l'Ecole Française de Yoga de l'Ouest pour une durée de 4 ans, vient m'installer à Vannes pour écrire ce nouveau chapitre.

A présent, me voilà prête à partager, enseigner et apprendre (toujours oui toujours) avec ceux qui trouveront leur place dans mon aventure.

Mon prénom: Daphné.

🙏

DSC09640.JPG